Economie

Investissement et défiscalisation: ce qu’il faut savoir

Ou placer son argent? Cette question est difficile à répondre. Du moins si l’investisseur ne sache pas les étapes à franchir avant tout placement. Si on ne parle que du placement immobilier, c’est un secteur en plein essor. Depuis des années, le marché de l’immobilier a attiré de nombreux investisseurs conscients des avantages fiscaux de ces investissements, notamment la défiscalisation. Une autre façon de récupérer en partialité le capital investi. C’est-à-dire que la récupération se fait par le biais d’une réduction d’impôts sur le revenu annuel.

Avant d’investir

Un investissement de grande ampleur nécessite un capital énorme. Or, tout le monde ne dispose pas de moyen financier nécessaire à un achat ou à une réhabilitation d’un bien immobilier. Là réside l’importance des prêts. Actuellement, le crédit en ligne immédiat est disponible pour ceux qui sont dans la difficulté financière. Alors avant de se lancer dans un placement, nous jugeons pratique de demander un prêt pour mieux financer son projet.

Quant au choix de placement

Quant au choix de placement, celui qui bénéficie de plusieurs avantages fiscaux c’est l’immobilier. Pour les Français, c’est devenu un secteur phare. Un secteur dans lequel tout investisseur a droit à une déduction d’impôts. Mais pas n’importe comment. Une réduction qui est réglementée par les dispositifs fiscaux que l’Etat a mis en place. A l’exemple de la Loi Pinel, la Loi Malraux, le dispositif Girardin, etc.

La défiscalisation proprement dit

La défiscalisation est l’objectif de tout investisseur, à part le gain de bénéfices bien entendu. Mais de quoi s’agit-il exactement? Lors d’un investissement, une partie de ce capital investi peut être récupérée. La récupération prend la forme d’une réduction, c’est-à-dire une réduction d’impôt. Selon le dispositif choisi, le taux de réduction d’impôts sur le revenu varie en fonction de l’état du bien immobilier, la durée de sa location et le choix de son implantation.

Si on prend l’exemple d’une acquisition d’immobilier à usage locatif, le taux de la réduction d’impôts varie entre 12,18 et 21%. Avec une durée respective de 6, 9 et 12 ans. Voilà ce qu’il en est du dispositif Pinel. Maintenant à vous de jouer, investissez dans une valeur sûre.

Un désir d'expression, intervenez !

Conseils investissement

  1. 31 Mars 2019Les cabinets de comptabilité les plus recommandés selon votre secteur563
  2. 19 Mars 2018Nos conseils pour un meilleur taux de rachat de crédit658
  3. 9 Fév. 2018Où investir en EHPAD pour bien défiscaliser ?703
  4. 31 Janv. 2018Quand souscrire à un PERP ?715
  5. 27 Janv. 2018La loi Girardin industriel : quel principe, pour qui, quels avantages ?710
  6. 21 Déc. 2017Qu'est-ce que la pleine propriété ?783